Australes

Annonce le 20 Avril 2014

Annonce

Annonces diverses et variées. Annonce professionnelle. Annonce personnelle. Annonce touristique. Avec ces annonces peut-on appliquer la maxime de Rurutu ?
Teauroa : vivre en paix sous un ciel bleu

« Je rêvais d’un autre monde« . album « Un autre monde »(1984). Téléphone.
« My Death ». Album « Ziggy Stardust« . David Bowie.

annonce, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Pointe Tematonaa

Annonces touristiques en premier.
Les annonces qui vont combler ce long week-end de Pâques. Nous ne travaillons pas depuis le vendredi saint. Celui qui précède le dimanche de Pâques. Jour férié en Polynésie.

« A Tapea te Paari ». Album « Tamaki Hope’a«  . 2008. Tikahiri.

Voici quelques annonces alléchantes :
Annonce n°1 :
A découvrir : Le sentier perdu.
« Au lieu de venir d‛Auti par la route, on peut passer par le bord de mer. Une encoche creusée par l‛océan il y a cent vingt mille ans, alors que l‛océan était dix mètres plus haut, permet de circuler à flanc de falaise. Attention, passage réservé à des gens de bonnes conditions physiques, qui ne soufrent pas de vertige. Des paysages à vous couper le souffle. Tout au long de ce couloir, des colonnes naturelles se sont formées telle une galerie surplombant l‛océan. En début de sentier, la grotte Mouo, face à l‛océan. A la fin du circuit, une autre belle grotte, Taupe‛e. Une première grande salle qui s‛enfonce dans la montagne. Dans le fond de cette salle, un petit passage ouvert dans la paroi. Derrière, plusieurs salles dans l‛obscurité totale (lampes obligatoires), recouvertes de très belles concrétions. A l‛entrée, le sol est recouvert de perles de caverne, petites billes de calcite arrachée par le ruissellement aux parois. Des « excentriques », ces petites concrétions qui défient les lois de la gravité, que l‛on appelle parfois « vermicelles », tapissent certains murs. Beaucoup de stalactites du plafond sont cassées. Les tassements successifs de ces falaises de corail fossile sont souvent à l‛origine de la chute des plus grosses, même si pour certaines, l‛homme est responsable de cette casse. »
Tiré de Manotel
Annonce n°2 :
« La grotte Taneuapoto de Moerai, qui porte le nom du guerrier qui y vivait.
Taneuapoto a une légende bien connue des Rurutu :
Il y a bien longtemps, Taneuapoto, son épouse et leur bébé vivaient là. Un soir qu’il rentre de la pêche, il trouve sa femme endormie, mais le bébé a disparu. Ils retrouveront les restes dans une grotte supérieure. Les responsables, les cannibales de Paparai, seront exterminés près de la rivière Vaipa, au Sud de Peva. (source Le Manotel) »
Ce jour, je vais donc aller voir cette grotte de Taneuapoto à la pointe Arei entre Moerai et Peva. J’ai confondu le nom de cette grotte avec celui d’Ana Taupe’e à la pointe Toarutu, visitée avec Sylvain et Luc. Il est vrai que sans guide local, il est difficile de se repérer dans les lieux et de mettre un nom sur les sites visités. Il faut, le soir à la chandelle, étudier les cartes géographiques sur internet pour enfin connaître le vrai nom. Nous avons encore cette chance. La cartographie de Rapa Iti n’est toujours pas complète !
C’est ainsi qu’en butinant sur Google, je suis tombé sur deux reportages vidéos intéressants :
Video n°1
Video n°2
Mais je suis sûr. Je vous connais. Bien. Ce n’est pas ce genre d’annonce que vous attendez. J’ai fait exprès de le mettre en introduction.

annonce, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

grotte de Taneuapoto

« Tombé pour la France ». « Best of« . Etienne Daho. Un Pied Noir. Encore un!

« Annonces diverses et variées. Annonce professionnelle. Annonce personnelle. Annonce touristique. Avec ces annonces peut-on appliquer la maxime de Rurutu ?
Teauroa : vivre en paix sous un ciel bleu »
Appâtés par les premières annonces, vous attendez la suite. Gourmands, va !
Annonces personnelles :
Annonce n° 1 :
J’attends avec impatience le retour de Luna, secrétaire en chef de la subdivision des Australes. J’ai bien l’intention de prendre mes jours de récupération avant mon passage à la cellule des itinérants au 14 juin prochain. Ces jours de récupération correspondent à la compensation des astreintes H24 que j’effectue depuis octobre dernier. Leur calcul est pour moi très nuageux, pour ne pas dire opaque. Il semble cependant que cela va faire pas mal de jours. Je laisse le calcul à Luna.
Annonce n°2 :
Je devais partir en vacances. Rapa Nui ou île de Pâques ou Auckland. Une semaine. Partie remise. Savoir se débrouiller seul.
Annonce n°3 :
Je devais trouver un logement sur Papeete.
Soit un logement seul, intra-muros, dans Papeete. Pour éviter l’achat et l’entretien d’un véhicule.
Soit une colocation. Louer à deux ou trois un logement plus spacieux et en partager les frais. Difficile choix des colocataires.
Soit migrer de pensions en pensions avec ses malles. On retombe sur Long John Silver.
J’hésite encore, en partie à cause des annonces suivantes.
« J’veux pas qu’tu t’en ailles » ; Album « Michel Jonasz » 1977. Michel Jonasz
Je ne suis pas très pressé car je peux être hébergé pendant quelques temps à Punaauia. Merci Alix et Sylvain.
Les jours de récupération me permettent de quitter Rurutu plus tôt et de prospecter.
Annonce n°4 :
Selon le nombre de jours, je peux peut-être rentrer en France. Je ne sais pas si j’en ai bien envie. Pourquoi ne pas visiter l’hémisphère sud ; Japon, Nouvelle-Zélande, Chili, Australie ? Destinations proches et qui font rêver tout européen. Mais visiter seul…

« Lust for Power » ; Album « A tout moment ». Eiffel.

annonce, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Choc des couleurs

Je sais que vous restez sur votre faim. C’est fait exprès. Il manque le troisième volet du sujet :
« Annonces diverses et variées. Annonce professionnelle. Annonce personnelle. Annonce touristique. Avec ces annonces peut-on appliquer la maxime de Rurutu ?
Teauroa : vivre en paix sous un ciel bleu »

Annonce professionnelles:
Un coup de téléphone de Taieb, infirmier itinérant actuellement sur Tubuai.
De grands changements se préparent sur l’archipel des Australes. La subdivision va enfin prendre en compte l’importance des médicaux et reconnaître cette entité comme indispensable en la rendant autonome. Dans quelques mois, bien des choses auront changé. Mais j’ai le temps de devenir médecin itinérant, de découvrir les Marquises, les Tuamotu et les Gambier.
Il y aura donc une suite.
Pour, enfin : « Teauroa : vivre en paix sous un ciel bleu » et « Moerai : dormir à la belle étoile »

annonce, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Pointe Tematonaa

« Le calme et la tempête ». Album « Le calme et la tempête ». 2014. Olivia Ruiz.
Pour revivre cette aventure : SERGE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *