Australes

Tempête le 16 avril 2014

Tempête le 16 Avril 2014

Tempête qui arrive, tempête qui vous cerne. Voilà, au loin, les lourds nuages annonciateurs.

Tempête, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Tempête à la pointe Arei, à l’Est de Moerai: Peinture

Mais tout d’abord avant de commencer mon laïus, je ne peux passer sous silence ce commentaire sur Face Book de Sylvain après son séjour à Rurutu :

« Sergio, la chaleur de Papeete n’a rien à voir avec le climat océanique de Rurutu. Paysages basaltiques, rouleaux de l’océan, ressemblance avec le paysage sauvage de Belle-Île-en-Mer avec la végétation du maquis corse. Et le vent, toujours le vent. Sensation de fraîcheur. Une couverture, la nuit, pour dormir. Les femmes dans la rue avec d’incroyables chapeaux. Le jardin d’Eden autour avec des fruitiers, des cochons en liberté, des arbres géants, de grands dénivelés, des falaises, du minéral, de partout. Des grottes qui surplombent l’océan. Des arbres, des chevaux noirs attachés ici ou là. Le calme avant les tempêtes intérieures. La lune rousse qui pointe le bout de son nez. Les animaux s’agitent. Les hommes sont énervés. Heureusement, le taote est là pour panser les plaies du corps et de l’âme. Séjour heureux, voisins et connaissances chaleureux et peu communs. Tranches de vie, partage, barbecue sur la plage. Un instant de bonheur volé sur cette vie qui est si chienne quelquefois. »

Merci Monsieur Cochon. Je te savais artiste culinaire. Je ne te connaissais pas cet habit d’orateur.

Tempête, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Vente de chapeaux au marché couvert de Moerai.

Tempête, tempête. Je n’aurai pas du utiliser le terme « Laïus » au début de mon propos.

Un laïus est un long discours, ou un trop long exposé. Ce terme provient d’un sujet de composition, Le Discours de Laïus, proposé au concours d’entrée à l’École polytechnique en 1804. (Le Petit Robert, édition 2004, p. 1455). Ce sujet, « imaginez la réponse de Laïus à Œdipe », avait tellement inspiré les candidats qu’ils en avaient remplis des pages et des pages. Cette expression désigna par la suite pour les élèves toute composition ou dissertation, pour ensuite passer dans le langage courant. Un laïus peut aussi être une manière d’écrire ou de parler qui est vague ou emphatique. (Le Petit Robert, édition 2004, p. 1455).

Loin de moi cette vague. Laissez-moi mes tempêtes intérieures. Cette fontaine verbale est le meilleur remède pour apaiser mes tourments, mes tempêtes. Et surtout pas une ponte textuelle ampoulée, boursouflée, grandiloquente, pompeuse, ronflante, sentencieuse ou théâtrale (merci le dictionnaire des synonymes). Je préfère la bonne diarrhée. L’évacuation brute de mes tempêtes cérébrales.

Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Vente de chapeaux au marché couvert de Moerai.

«Jeanne» ; Lys and Love. Laurent Voulzy. Une bonne raison d’apprendre le violon. Soit dit en passant.

Je parle en fait cette fois-ci d’une vraie tempête. Ça a commencé le 16 avril et c’est annoncé jusqu’au lundi de Pâques. Je croyais naïvement en des hauteurs de vagues dignes de Noé mais quelques marins ont calmé mon imagination.

Tempête à Moerai

Cependant, il pleut. Il pleut à en perdre les eaux. Comme dirait notre mer à tous.

Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Vente de chapeaux au marché couvert de Moerai 5.

16 Avril : Anniversaire de mon père. Qui vogue quelque-part en Méditerranée.

16 Avril: Comme Catherine Allegret, Michel Blanc, Charlie Chaplin, Michel Denisot, Peter Ustinov et Anatole France.

[yop_poll id= »4″ tr_id= »[yop_poll id= »4″]

Quelques dédicaces, glanées sur les pages cornées de certains sites internet :

« Le rêve du héros, c’est d’être grand partout et petit chez son père. » Victor Hugo

« Peu importe qui mon père a été; ce qui est important c’est le souvenir que je garde de lui. » Anne Sexton

Et un cadeau : Oran. Clip avec Les Aigles Noirs

Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Vente de chapeaux au marché couvert de Moerai 6.

Voici aussi la page météo du moment.

Nord-est à Nord 17/21KT, Rafales 35/40KT sous grains, Mer agitée à forte, Retour d’averses et grains épars cette nuit par le Nord-est.

Prévisions sur les Australes Ouest : Rimatara – Rurutu
Jeudi
17/04
Vendredi
18/04
Samedi
19/04
Dimanche
20/04
Lundi
21/04
14h14h14h14h14hheure locale
Tempstemps sensible (pour avoir la définition détaillée survolez le pictogramme)
Tempé25°C25°C25°C25°C25°Ctempérature sous abri
VentNNNENNNNOdirection d’où vient le vent
30 km/h15 km/h20 km/h20 km/h15 km/hvent moyen
HouleESESESESESEdirection d’où vient la houle principale
2 à 2.50 m1.50 à 2 m2 à 2.50 m2 à 2.50 m2 à 2.50 mhauteur caractéristique
(h 1/3) de la houle principale

J’ai de tout temps été fasciné par ce langage ésotérique délivré à certains initiés. Surtout avec la voix de Marie-Pierre Planchon. Tempête ou pas tempête, on se sent en sécurité.

« Somewhere Only we Know« . Lily Allen

Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Vente de chapeaux au marché couvert de Moerai 7.

Pour rester marin en cette période de tempête, je ne peux passer sous silence la présence dans le village de Moerai de la tombe du navigateur Eric de Bisschop. Je ne le connaissais pas, n’avais jamais entendu parler de lui, même au hasard d’une conversation, d’un reportage ou d’un livre.

« Le célèbre marin et aventurier Éric de Bisschop a été inhumé dans le petit cimetière « Nepo » de Moerai, dans cette île qu’il affectionnait tout particulièrement. Une stèle érigée sur le mur du cimetière, en 2007, retrace la vie de ce grand navigateur. Né le 21 octobre 1891 à Aire-sur-la-Lys en France, Eric De Bisschop fut le premier constructeur d’un catamaran moderne, le Kaimiloa, avec lequel il effectua en 1936 un périple remarquable par l’Ouest, de Honolulu à Cannes. En 1939, il réalisa le premier trimaran Kaimiloa Wakea.Entre 1953 et 1956, Eric De Bisschop débarque à Rurutu pour établir le cadastre de l’île. Le 8 Novembre 1956, il quitte la plage de Paofai à Papeete sur le Tahiti Nui, un radeau en bambous qu’il a conçu. A son bord, se trouvent également Francis Cowan, Michel et Alain Brun et un jeune chilien Juanito Bugaño. Eric De Bisschop était opposé à la théorie du norvégien Thor Heyerdahl qui, sur son radeau Kon Tiki, avait relié le Pérou à l’atoll de Raroia aux Tuamotu en 1947, afin de prouver, selon lui, que la Polynésie avait été peuplée par les marins pré-incas. Pour Eric De Bisschop, c’était les polynésiens qui étaient allés sur les côtes sud-américaines et en étaient revenus, rapportant en particulier avec eux un tubercule originaire du Pérou, le umara (patate douce). En effectuant un gigantesque aller et retour entre Tahiti et l’Amérique du sud sur son radeau Tahiti Nui, Eric De Bisschop souhaitait démontrer le bien fondé de sa théorie. C’est au cours du naufrage du Tahiti Nui III qu’il trouva la mort le 30 août 1958, aux îles Cook, sur le chemin du retour en Polynésie. » Tiré de Tahiti-Héritage.

Tempête, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Piqure de poisson pierre

Je peux vous garantir que je n’ai pas trop bougé ces quelques jours. Au début juste pour aller travailler. Ah, voilà un beau poisson pierre ! Et surtout affiner l’informatisation du dispensaire de Moerai : fiche de synthèse des dossiers médicaux, fiche individuelle pour les missions (consultations médicales spécialisées qui viennent sur les îles : cardiologie, endocrinologie, ophtalmologie, gynécologie et psychiatrie ; bref tout pour les femmes diabétiques et folles), doses et incidences des clichés radiologiques, protocoles de prise en charge de certaines urgences (la crise hypertensive vue par une aide soignante : prise des constantes indispensables, gestes et surveillance). Nous avons la chance, au dispensaire de Rurutu, de disposer d’une secrétaire médicale en titre, Sonina, et d’une aide-soignante, Hinarii, qui va me seconder.

La tempête s’installe pour quelques jours sur nos côtes.

C’est le matin plein de tempête
au coeur de l’été.

Mouchoirs blancs de l’adieu, les nuages voltigent,
et le vent les secoue de ses mains voyageuses.

Innombrable, le coeur du vent
bat sur notre amoureux silence.

Orchestral et divin, bourdonnant dans les arbres,
comme une langue emplie de guerres et de chants.

Vent, rapide voleur qui enlève les feuilles,
et déviant la flèche battante des oiseaux,

les renverse dans une vague sans écume,
substance devenue sans poids, feux qui s’inclinent.

Volume de baisers englouti et brisé
que le vent de l’été vient combattre à la porte.

Pablo NERUDA. Recueil : « Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée« 

Tempête, Moerai, Rurutu, Australes, Polynésie Française

Le port de Moerai.

Je m’enferme dans la cambuse, toute écoutille bloquée. Pas de tempête extérieure sauf quand il pleut dans le salon. Qu’une tempête intérieure. Qui fait rage bien souvent.

Voici mes armes :

Tal. « Pas toi »

Julien Doré. «Paris-Seychelles»

La Rue Ketanou : « Ma faute à Toi »

J’ai besoin de vivre
De vivre devant moi
Ceux qui m’aiment me suivent
Je sais toi tu restes là
J’ai besoin d’aimer
Je ne sais rien faire d’autre
J’ai besoin d’aimer
Et c’est pas ta faute

[yop_poll id= »3″ tr_id= »3″]

Pour reprendre cette belle aventure: Sonnez

4 reflexions sur “Tempête le 16 avril 2014

  1. Valérie

    Ces chapeaux sont magnifiques, j’adore les couleurs. Ces photos de la tempête sont superbes !
    Je note que vous vous êtes bien installé dans votre nouveau petit coin de Paradis !
    Biz
    Valérie (la fan de scrap et de VG)

  2. blog mode

    Je suis fan de vos chapeaux !! J’adore ! Le chapeaux est l’accessoire indispensable pour toute femme qui aime la mode ! En plus on peut se faire plaisir, il en existe de toutes les sortes !! Merci pour le partage de vos photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.