Australes

Urgence le 16 juin 2014

Urgence ou pas urgence?

Urgence? Non, tranquille. Nous sommes déjà mercredi. La semaine est bien entamée. C’est officiellement mes derniers jours sur Rurutu. Le contrat qui m’attache à la subdivision de l’archipel des Australes se termine ce vendredi 13 juin. J’ai bien reçu un avenant au contrat stipulant mon détachement vers la cellule des itinérants pour cette même date. Cet avenant confirme mon intégration dans la cellule jusqu’au 30 septembre 2017. Il n’y a pas d’urgence.
Aucune urgence : Les bruits courent. Nous en restons là.

  1. Rurutu du 16 juin au 16 juillet
  2. Hao dès le 16 juin
  3. Hiva Oa, centre médical de Atuona, en fin de mois.

Dans les trois cas, pour une durée indéterminée. Mais pas d’urgence.

urgence,moerai,rurutu,australes,polynésie française

pêcheuses d’oursins

Message reçu ce jour, 11 juin à 9h44, de la direction de la Santé. Urgence.
« Bonjour Taote,

Pour des raisons de procédures qui sont trop longues a expliqué (sic) ne pouvons plus prendre en charge ton billet Rurutu/Papeete pour le 13 juin 2014.

Nous te demandons donc de bien vouloir payer ton billet d’avion que l’administration te remboursera: garde (re-sic) bien ta facture, ta carte d’embarquement et de nous faire une demande de remboursement.

je te prie de bien vouloir nous excuser pour ce changement de dernière minute voici ton numéro de réservation: P6RR5, la date d’option de paiement est aujourd’hui 17h

je reste à ta disposition pour toute information complémentaire.

cordialement »

urgence,Moerai,Rurutu,Australes,Polynésie française

EVASAN

Vraie urgence : Accident de la voie publique (AVP) : Scooter contre arbre / alcool +++
Urgence à J1 arrivée à 8h10

AVP, polytraumatisé avec TC/PCI (traumatisme crânien/ perte de connaissance initiale)

Glasgow = 13/15 TA= 99/63 FC = 52 Glyc = 0.85 T°= 36.2 Poids = 85 Kg Sat = 97% FR = 16 Na = 143 K = 4.1 pH = 7.36 PCO² = 52 Bun/urea = 10 Hct = 34 HCO3 = 29.5 TCO² = 31 BE = 4 AnGap = 13 Hb = 11.6

Pas d’antécédent particulier : Sauf une agression par une cochonne en 2005 (beuverie ayant fini dans un enclos à cochon)
Plaies +++:

  • transfixiante de la lèvre supérieure, médiane, du nez à l’extérieur au frein médian de la gencive ; Pas de lésion dentaire mais avis dentaire demandé. Lèvre donc coupée en deux dans sa totalité.
  • Temporale gauche
  • Angle externe de l’œil gauche

Baisse de la motricité des 4 membres avec sensibilité et réflexes osteo-tendineux normaux, Douleur du coude gauche et de l’épaule droite mais mobilité normale et souvent inversion par le patient de la localisation des douleurs (alcool +++).

Radiographies au lit : crâne, cervicales, épaule droite, coude gauche : pas de signe de fracture

Réquisition de la gendarmerie pour prise de sang : alcoolémie.
Thérapeutique :

  • Collier cervical conservé.
  • Sonde urinaire à demeure.
  • Vaccin antitétanique refait ce jour (précédent = 31 mai 2005)
  • Sutures, simple, vinyl pour les deux plaies simples, résorbable pour refaire la lèvre supérieure et la gencive.
  • Chlorure de Sodium 9%° + Perfalgan 1G x 3 + Augmentin 1G x 3

On garde le patient en observation dans une des chambres du centre médical. Nous sommes dimanche. Le dentiste sera là lundi matin.

A 18h30 l’infirmière alerte. Le patient n’arrive plus à lever les membre inférieurs.

Urgence à J2:

Glasgow = 15 TA= 104/65 FC = 72 T° = 37,4° Sat = 98% Eva = 5/10 (échelle de douleur)

SAD = 1.3 litre avec hématurie macroscopique

Pas de motricité des membres inférieurs, pas de sensibilité.

Avis dentaire : pas d’atteinte osseuse ni dentaire.

Radiographies de la colonne cervicale, du bassin : normales

Décision EVASAN sur avion spécial.

Urgence à J3 : Appel le lendemain au Taaoné, Hôpital de Papeete: Tétraparésie avec paraplégie des membres inférieurs sur hématome au niveau de la moelle épinière à l’étage cervical (détecté par IRM).

Urgence suivante : Je vous laisse deviner ce qu’a fait ce jeune enfant de 5 ans. Il se plaint uniquement d’une petite gène au niveau de la gorge.

urgence,Moerai,Rurutu,Australes,Polynésie française

urgence

Eh, oui ! Ce jeune banquier a avalé une pièce monnaie la veille. On la retrouve coincée dans le tiers supérieur de l’œsophage. Appel du centre 15 et de l’ORL de garde. Décision d’évacuation par le vol régulier de ce jour en urgence. Aura une fibroscopie dès son arrivée pour récupérer la monnaie et inspecter la muqueuse. Comme quoi, il ne faut pas jouer avec l’argent. C’est sale et peut vous amener directement aux urgences.
Pour revenir à l’urgence de mon statut.

J’appelle Wanda de la cellule itinérante et Patricia de la subdivision des Australes. Je leur expose mon point de vue. La direction de la santé peut faire des économies en me laissant sur Rurutu entre la fin de mon contrat comme employé des Australes et le début de mon contrat comme médecin itinérant. Les deux tombent d’accord. Je peux rester sur place. Elles règlent le problème avec le bureau des ressources humaines, à l’origine du mail ci-dessus.

Je suis content. Je ne quitte pas Rurutu ce vendredi 13 juin. Il n’y a plus d’urgence.

Je suis rappelé l’après-midi même. Impossible de simplifier la procédure mise en route par l’administration. Il faut donc se plier aux directives données par le mail.

Je file donc en urgence à l’aérodrome de Rurutu pour régler la facture du billet d’avion. Je fais quand même décaler la date de départ du vendredi au lundi. En effet, je monte juste pour remettre en mains propres l’avenant du contrat. Ce document a été reçu, il y a quelques jours. Je l’ai déjà signé et tamponné. Mais il faut le rendre en mains propres. Il me semble bien que les fonctionnaires ne travaillent pas le samedi et le dimanche. Pas d’urgence donc…

urgence,Moerai,Rurutu,Australes,Polynésie française

Papeete le port

Lundi 16 juin. Début d’après midi.

Papeete, Direction de la Santé, rez-de-chaussée, bureau de Wanda, cellule itinérante. J’apporte du café de Rurutu. Echange de politesses. Je récupère mon ordre de mission et tous les documents nécessaires pour ma nouvelle affectation à partir du 18 juin. Je me suis trompé de bureau pour remettre l’avenant.

Papeete, Direction de la Santé, premier étage, bureau de la DRH. Je remets enfin le papier, donne mon billet d’avion, ma carte d’accès à bord, rempli une demande de remboursement des frais.

30 minutes de présence. Attente du prochain vol pour Rurutu, 48 heures.

Je peux déambuler dans les rues de Papeete. Sans urgence…

Pour revenir au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *